Saint Victor de Tsela’

Bienvenue!

Curé: Abbé Patrick NGUEYA

Vicaire: Abbé Jacob KAMCHE


 


1-Brève histoire de la paroisse

La paroisse saint Victor de Tsela a été créé vers les années 1938. Située à Bandjoun dans l’arrondissement de Pète, approximativement à 7Km du centre ville ; elle était initialement un poste de la paroisse sainte Thérèse de Bandjoun, paroisse mère de cette localité. En 1990, ce poste a été érigé en secteur spécial paroissial, dépendant toujours de sainte Thérèse de Bandjoun. En réalité, la construction de la paroisse a débuté en 1988 et son inauguration fut en 1990. Saint Victor de Tsela en tant que paroisse a été créée en 2000 par Monseigneur André WOUKING de vénérée mémoire.  Et son premier curé fut l’abbé Michel NDOUYIM. Cette paroisse compte deux postes, notamment Katsela et Famleng Djiogo. En son sein, elle porte une école catholique appartenant à la paroisse. L’école catholique sainte Thérèse a été fondée en 1955 et s’attèle à donner une bonne formation aux enfants de la localité.

2- Figures marquantes de la paroisse Saint Victor de Tsela.

D’avance, il serait impérieux de signaler que la paroisse avant son ouverture en secteur spécial paroissial, a connu plusieurs turbulences dues aux problèmes de terrain. A cet effet, certaines figures spécifiques ont œuvré de corps et d’âme pour la mise en place effective des structures paroissiales. Parmi ces figures nous avons, papa TEBU Mathias, qui a œuvré malgré les difficultés et les conflits inter religieux (entre catholiques et protestants),  à la fondation de la paroisse. Dans cette lourde tâche, il a fait appel à son ami GOUGO Thomas dit ta’a Defo exhortant ce dernier à céder une partie de son terrain pour la création de la mission catholique de Tsela qui est actuellement le centre de la paroisse saint Victor. En 1978, au règne du roi Bandjoun FOTUE KAMGA Justin, le révérend père Pierre GUENA était curé de la paroisse sainte Thérèse, le dit chef a cédé une partie de l’espace paroissial à Nono Rigobert un habitant du quartier. Certains fidèles ce sont opposés à cette entreprise du roi ; en l’occurrence, KAMWA Félicien, KAMGUE André, le feu KAMGA Vincent et KENGNE Pascal. Ces derniers ont été emprisonnés en défendant le terrain paroissial avant d’être libérés après plus de 24h. Après quelques temps, face à ce problème, la paroisse a obtenu gain de cause.
Par ailleurs, une autre figure emblématique de la paroisse est l’honorable bienfaiteur Monsieur FOTSO Victor qui est le grand bâtisseur. Par sa générosité, il a œuvré à la construction de la paoisse, du foyer, de l’école paroissiale, du presbytère et de toutes les autres infrastructures liées à la paroisse.

3- Le poste de Katsela

Le terrain qui a servi de site pour l’édification de ce poste a été acheté par Monsieur FOTSO Victor en 1998. Le poste de Katsela est construit entre 1998 et 2000 par le bienfaiteur de la paroisse. Situé à 3Km de la paroisse, il a également connu certaines figures marquantes. Nous avons le feu capitaine KAMGA Romain qui a beaucoup travaillé sur tous les plans pour l’évangélisation dans cette localité et naturellement monsieur FOTSO Victor qui a mis en place les moyens financiers nécessaires à la construction de toutes les infrastructures, notamment l’école sainte Thérèse groupe II.

4- Le poste de Famleng Djiogo

Créé vers 1938, approximativement avec celle la paroisse mère, elle est situé à 5Km environ de la paroisse. Sa constuction est toujours le fruit de la générosité de monsieur FOTSO Victor, ainsi que l’école catholique de Famleng liée au poste. Il existe aussi quelques figures ayant marqué ce poste, le feu TAGNE Louis qui est parmi les piliers fondateurs ; TAPTUE Basile, Bopda Victor qui ont été les moteurs de la création du poste. Ils ont consacré leur temps et leur être à la formation des chrétiens dans ce poste. Le catéchiste actuel se nomme FOTSO Pascal. Il serait judicieux de signaler qu’actuellement, le foyer dudit poste est en construction. Au moment où nous sommes passés sur les lieux, le taux de réalisation des travaux effectués s’estimait à 85%.