Paroisse Sacré Cœur de Ndiandam

Située dans le doyenné de Tamdja, la paroisse Sacré-Cœur de Ndiandam est hissée sur la colline du Mont Saint Jean qui a donné son nom à cette localité se trouvant à l’entrée de la ville de Bafoussam lorsqu’on vient de Bandjoun.

On parle donc au départ du Mont Saint Jean, cette fameuse maison de la propédeutique construite par les prêtres du Sacré-Cœur et inaugurée en 1985 en présence des pères Xavier Zemb, Bernard Groux et le frère Antoine Touw.

Plus tard, la communauté sera enrichie par la présence des pères André Conrath, René Brenot, Léon Kamgang, Eddy Wijnen, François Rietsch et Alphonse Huisken.

La présence de ces ouvriers apostoliques n’est pas sans effet sur la population environnante qui afflue tous les jours à la chapelle pour la Messe, les Offices et l’Adoration du Saint Sacrement. L’accroissement interminable des gens qui accourent vers le Mont Saint Jean à la recherche du Christ Sauveur et leur dévotion constituera donc bientôt le germe de l’idée de créer une paroisse.

D’abord poste paroissial de Ndiembou, la paroisse Sacré-Cœur de Ndiandam sera ainsi créée par un décret d’érection de Mgr Joseph Atanga le 30 Juin 2004. Un foyer est construit et érigé pour la circonstance en la Messe pontificale du 31 Octobre 2004, lors de laquelle le tout premier curé en la personne du père Georges Sedzik est instalé par Mgr Joseph Atanga.

Les prêtres du Sacré-Cœur, alors à la recherche d’un monument symbolique pour marquer le centenaire de leur présence au Cameroun, vont choisir de construire une église en forme de bateau, et le site actuel de la paroisse Sacré-Cœur de Ndiandam en fut copté. Deux raisons expliquent le choix de la construction d’une église en forme de bateau. D’abord, c’est que les six premiers missionnaires Dehoniens au Cameroun accostent aux larges du Wouri par bateau, le 30 Novembre 1912. Ensuite, l’on a pensé à la barque de Saint Pierre apôtre qui a servi à la pêche miraculeuse, symbolisant ainsi la multitude des conversions qui ont pu être réalisées grâce au témoignage des prêtres du Sacré-Cœur au Cameroun.

Suite aux travaux de terrassement, la première pierre de ladite église est posée le 08 Mai 2007, sous la supervision de la société EMSTI. La construction et l’aménagement total de l’édifice s’achèvent en 2013. Mais la première célébration Eucharistique y aura été célébrée le 23 Avril 2011 ; Tandis que le 30 Novembre 2013 ; l’on fit la dédicace de l’église Sacré-Cœur de Ndiandam lors d’une Messe pontificale regroupant des personnes venues des quatre coins de la planète.

Depuis l’année 2014, le père Melong Ndioh Tchoffo Colbert est le deuxième curé de la paroisse. Il y organise la pastorale en collaboration avec ses confrères, le père Esson Zachée diacre stagiaire ; le père Mbassi Jean-Claude et le père Alphonse Huisken.

Sur le plan de la programmation des activités spirituelles, il est prévu à la paroisse Sacré-Cœur de Ndiandam, l’Adoration du Saint Sacrement du Mardi à Samedi, entre 17h et 18h, avec la prière des Vêpres. La Messe des malades est prévue le troisième Jeudi du mois à 16h30’ ; Celle du Sacré-Cœur le premier Vendredi du mois à 16h30’. Chaque matin du Lundi à Samedi, il y a la prière des Laudes suivie de la Messe à partir de 6h.

Enfin, le Dimanche, les Messes sont prévues aux heures suivantes : 7h00 ; 9h30 (Enfants) ; 9h30 (Anglophones) ; 11h00 et 17h00.

Par le P. Esson Zachée scj.

Le personnel exerçant à la paroisse

  •             Le Curé :       P. Melong Ndioh Tchoffo Colbert
  •                Le Vicaire:       P. Martial TIKUN
  •             Le Stagiaire : Philbert Dior NGOMSI
  •             Le Secrétaire : PEGOU Augustin
  •             Les prêtres Assistants : P. Mbassi Jean-Claude ; P. Alphonse Huisken.

La paroisse en image